La canonisation de deux papes exceptionnels

Le pape François canonise deux de ses prédécesseurs Jean-Paul II et Jean XXIII

Le 27 avril, deux figures de l’histoire de l’Eglise seront canonisées par le Pape François. Quels souvenirs nous évoquent-ils ? Quels fruits pour l’Eglise nous ont-ils laissés ?

JEAN PAUL IIjean-paul-2

Le pontificat de Jean-Paul II a marqué l’histoire du monde, de l’Eglise, de toute une génération. Nos pays d’origine, respectivement la Pologne et la France, ont été les plus visités par lui. Nous nous souvenons avec émotion des paroles fortes prononcées lors de ses premiers pèlerinages. Celles de la Place de la Victoire à Varsovie, en juin 1979 : « Que descende ton Esprit ! Et qu’il renouvelle la face de la terre, de cette terre ! », qui ont libéré le courage du peuple polonais. Celles prononcées au Bourget un an plus tard : « France, Fille aînée de l’Eglise, es-tu fidèle aux pro- messes de ton baptême ? ».

Nous avons été enfants, adolescents sous son pontificat. Nous avons eu la joie de le rencontrer parmi les autres pèlerins et de l’écouter. Nous étions fiers de ce Pape si dynamique et sportif, proche de chacun, si courageux lorsqu’il s’élevait contre toute sorte d’oppression, en écho au  « N’ayez pas peur ! » lancé le soir de son élection. Et pourtant, notre arrivée dans l’âge adulte a vu ses forces décliner. Paradoxalement, plus il devenait faible, plus son témoignage était fort. Plus que les mots, toute sa personne nous parlait de la grande dignité de l’Homme. Nous nous souvenons plus particulièrement de Jean- Paul II, lors de son dernier voyage à Lourdes, ou encore, serrant son Crucifix lors du dernier Chemin de Croix du Vendredi Saint en 2005. Puis, ce fut l’annonce de son départ vers le Père et la demande qui montait dans le peuple rassemblé dans la douleur : « Santo Subito ».

Depuis, Jean-Paul II est présent dans nos cœurs et il nous est arrivé de demander son intercession à des moments importants pour nous. A la veille de sa cano- nisation, nous nous réjouissons de ce nouveau chemin de fécon- dité de sa vie au service de toute l’Eglise.

Joanna et Emmanuel Ricour, paroisse de Beauvais Nord

 

JEAN XXIII

Elu à 77 ans, le passage au Saint Siège de Jean XXIII ne pouvait être que de courte durée, rappelle le père Jean Schryve. Et avait-il vraiment le profil d’un pape, pensaient certains ? Cependant, c’est lui qui eut l’audace « d’ouvrir grandes les fenêtres de l’Eglise catholique ». Il convoqua un nouveau Concile. En le faisant, il donnait de l’espérance à une Eglise où tout semblait immuable.

Jean XXIII était un intuitif qui n’avait pas conçu de sché- mas par avance. Mort très vite en 1963, après l’ouverture du Concile, il n’a pu signer aucun décret ou constitution. C’est Paul VI qui le relaya. Grâce au Concile Vatican II, l’Église entrait dans une compréhension renouvelée d’elle-même. Elle précisa sa mission en prenant en considération les réalités d’un monde en mutation.

Jean XXIII aura laissé plu- sieurs encycliques dont Mater et Magistra (1961) et Pacem in Terris (1963), des témoignages de son engagement au service de la paix.

Interview au père Jean Schryve, curé in solidum, paroisse de Marseille en Beauvaisis

Un Pape moderne !

Une amie de 90 ans témoigne : « j’ai toujours admiré l’immense courage du Bon pape Jean qui, en dépit des oppositions de la Curie, dérangeait ». Elle se rappelle combien les médias propageaient l’idée qu’il était proche des communistes et des protestants : « un vrai danger ! » « Or, ce fils de paysan pauvre a lancé le Concile Vatican II, nommé des cardinaux venant des cinq continents, relancé l’œcuménisme, notamment avec les Anglicans, promu la paix.

Le pape François recommande à tous de conserver l’esprit, l’exemple lumineux du bienheureux Jean XXIII : « Approfondissez l’étude de sa vie, de ses écrits, et surtout imitez sa sainteté… Lui n’avait pas peur d’être docile à l’Esprit et d’aller de l’avant dans l’amour de l’Eglise ! Le reste, Dieu le fera.»

Propos recueillis par Bertrand Pétré, paroisse de Chantilly

 

Pour aller plus loin

Jeudi 24 et vendredi 25 et samedi 26 avril

19h40 – Le journal Romain : vivre cet évènement avec les pèlerins du monde entier et comprendre la portée de la canonisation de ces deux papes exceptionnels

Samedi 26 avril

20h40 – L’aggiornamento de Jean XXIII : Le concile Vatican II, documentaire inédit

Dimanche 27 avril

09h30 Messe de canonisations de Jean XXIII et de Jean Paul II

20h40 Le Bon pape Jean, La Foi Prise au Mot

21h45 Les voyages du pape sermons aux riches, documentaire

Lundi 28 avril et mercredi 30 avril

20h40 Le pape Jean Paul II, téléfilm inédit
3 flashs les 26 et 27 avril à 8h55 rediffusé à 11h55, 15h25 rediffusé à 17h55, 20h35 rediffusé à 22h45.

Découvrez le témoignage de quatre pèlerins qui se rendent à Rome

D’autres vidéos : La canonisation, mode d’emploi ; Jean Paul II, le papa à genoux, Jean XXIII, de l’air dans l’Eglise…
22 avril 2014  //  Par :   //  Agenda, Canonisations  //  Pas de commentaire   //   1528 Vues

Laissez un commentaire