La maladie psychique : une épreuve

Association Relais Lumière Espérance

L’association Relais Lumière Espérance : un réseau national reliant des groupes d’amitié où se vivent l’accueil et l’écoute dans le respect de tous, où se partagent les souffrances, les joies et la prière de chacun dans une grande confidentialité.

M…, était un enfant très vif, réussissant à l’école, aimant les jeux, le sport. Il a été assidu au scoutisme. Nous, ses parents étions loin d’envisager les épreuves par lesquels il allait passer. Après le baccalauréat, il a choisi une faculté à 800 kilomètres de notre domicile.  Quelques mois suivant la rentrée, nous avons été alertés par cette faculté quant à ses absences répétées. Il s’est avéré très vite qu’il dormait beaucoup, ne se nourrissait pas convenablement et avait un discours très incohérent. Il s’en est suivi une longue période d’anorexie, mutisme qui ont nécessité une hospitalisation en service psychiatrique.

La première rencontre avec le monde psychiatrique a été très éprouvant pour nous, nous ne nous sentions pas toujours écoutés, voire même accueillis à une heure de grands questionnements : que lui arrivent-ils ? Va-t-il guérir ? Pourra-t’-il retravailler ? quelle est cette maladie qu’on ne nomme pas ? Est-ce de notre faute ?
Malgré ce cataclysme dans notre vie, il fallait que nos autres enfants continuent à mener leur vie scolaire. Nous avons voulu très vite être soutenus par un ami psychiatre, rencontrer des parents concernés par la maladie psychique aux permanences de l’UNAFAM (Union Nationale des Amis et Famille de personnes malades psychiques), puis rejoindre le mouvement Relais Lumière Espérance.

Aujourd’hui, la maladie de M… est bien installé, il a pu travailler certes, mais a rechuté de nombreuses fois en différents lieux  pas toujours proche de la famille. Ces rechutes sont humiliantes car, à chaque fois il lui a fallu recommencer une vie au retour de l’hospitalisation. La personne souffrant de schizophrénie, de troubles bipolaires ou de troubles apparentés peut faire le vide autour d’elle : elle est souvent imprévisible, instable, excessive ou très passive ce qui ne facilite pas la vie sociale. Il lui faut ainsi recommencer la recherche d’un  logement, d’un travail, d’une formation ou d’un lieu d’accueil.

Nous avons été souvent en colère après les professionnels. Cependant, nous avons également appris à vivre au jour le jour quant il était en crise, disparaissait quelques jours sans donner de nouvelles…Désarmés, nous priions également pour que ses anges gardiens le protègent lors de ses voyages dits pathologiques. La prière a été et reste un grand secours dans cette épreuve.

Témoignage des parents de M…

  • Vous, qui avez un proche (enfant, parent, conjoint, frère, sœur, ami) atteint par ce genre de mal-être,
  • Vous, qui connaissez la détresse dans laquelle la maladie psychique peut plonger toute une famille,
  • Vous, qui êtes confrontés à l’incompréhensible et souvent à l’incompréhension de votre entourage,
  • Vous, qui vous révoltez contre ce Dieu qui peut permettre de telles souffrances,
  • Vous, qui avez la foi en Jésus-Christ et cherchez du soutien auprès de Lui.

 

Rejoignez nous !

Nous sommes nombreux à vivre cette épreuve. Nous nous rencontrons déjà à quelques-uns. Nous partageons nos angoisses et nos attentes ; nous pouvons découvrir des signes d’espérance, si ténus soient-ils ; nous pouvons ouvrir nos cœurs à la Parole de Dieu ; nous pouvons prier ensemble.

Une chaîne de prière  a lieu tous les jeudis à partir du Psaume 85.

Contact :
Un groupe existe, l’accompagnateur spirituel du groupe est le Père Stéphane Joubert.
Marie Paule Wattier, Isabelle Mack et Jean Luc Fonteneau animent ce groupe.
N’hésitez pas à vous informer en nous appelant au 03 .44.42.85 .72 ou 06.87.46.61.98.
Courriel : rleoise@gmail.com

Vous pouvez également consulter notre site internet www.relaislumiereesperance.fr ou en envoyer un message contact@relaislumiereesperance.fr

1 mai 2017  //  Par :   //  Diocèse, Mouvements  //  Pas de commentaire   //   277 Vues

Laissez un commentaire