Tout le monde peut-il se marier à l’église ?

Le mariage est un sacrement. Tout comme l’Eucharistie, la Réconciliation ou la Confirmation, il existe certaines conditions pour le recevoir. C’est en manifestant leur consentement puis en l’exprimant par le don des corps que les époux sont eux-mêmes ministres de ce sacrement.

> L’homme et la femme doivent être vraiment libres dans leur consentement : liberté.
> Ils s’engagent définitivement l’un envers l’autre : indissolubilité.
> Ils veulent persévérer dans la fidélité de leur amour pour toute la vie : fidélité.
> Ils acceptent la responsabilité d’être parents : fécondité.
> Au moins l’un des deux conjoints doit être catholique
> Aucun des conjoints ne doit être lié par un mariage antérieur valide.

Dans le cas d’un mariage avec un non-chrétien, et si la personne est en accord avec les éléments essentiels du mariage chrétien, le prêtre référent indiquera la démarche à suivre. Si ni l’un ni l’autre des fiancés n’est chrétien mais que le couple souhaite se marier à l’Église, il pourra être proposé un parcours de catéchuménat.

2 janvier 2017  //  Par :   //  Dossiers, Se préparer au mariage  //  Pas de commentaire   //   516 Vues

Laissez un commentaire