Monseigneur Jacques Benoit-Gonnin réagit aux dégradations de Montjavoult

Communiqué de Monseigneur Jacques Benoit-Gonnin au sujet des dégradations des tombes du cimetière de Montjavoult

Plus de 40 tombes ont été vandalisées dans le cimetière de Montjavoult.

Légitimement, cet acte suscite une profonde incompréhension et une grande émotion, d’abord dans les familles dont la tombe a été vandalisée, mais aussi chez tous  les habitants de Montjavoult, et bien au-delà.

Nous espérons tous que l’enquête en cours permettra de faire la lumière sur des agissements aussi sinistres que consternants.

Nous résistons à nous engager prématurément dans des interprétations qui ajouteraient de la suspicion, de la division entre nous, ou de la haine.

Je partage la tristesse des habitants de Montjavoult, plus particulièrement des familles dont la tombe a été vandalisée, et de ceux que les tags (croix gammées) ont visé et voulu blesser. Je les assure de mon respect, de ma profonde affection et de ma prière.

 Une messe sera célébrée ce dimanche 6 septembre, à 11h, à l’église de Montjavoult. Elle permettra à tous ceux qui le voudront, de prier pour les défunts et leurs familles. Elle permettra aussi de prier pour la paix dans nos cœurs et entre tous les habitants de notre Pays et du monde, fondée sur le respect de la dignité de tous, les vivants d’hier et ceux d’aujourd’hui.

 Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis

4 septembre 2015  //  Par :   //  Diocèse, Mgr BENOIT GONNIN, Vexin-Thelle  //  Pas de commentaire   //   1166 Vues

Laissez un commentaire