Nativité – Le mot de la foi
« Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne Dieu » disait saint Athanase. C’est l’immense projet d’amour de Dieu, qui désire voir l’humanité participer à sa propre vie, Lui l’Unique.  » Le Verbe s’est fait chair » écrit Saint Jean l’évangéliste. Le Fils de Dieu ou la Parole de Dieu s’est incarné. Fêter la naissance de Jésus à Bethléem, c’est exprimer en Eglise la joie d’être sauvés : « Un Sauveur nous est né » est-il rappelé à la veillée de Noël. Cette fête, placée les 24 et 25 décembre, période où les jours commencent à être plus longs, rappelle que Jesus-Christ, Lumière du monde, est venu dire la vérité sur Dieu et sur l’homme. Sortir de l’obscurité, des faux dieux, et marcher dans cette Lumière nouvelle, pas à pas, change le cours de l’histoire.
 « Noël, ce n’est pas une légende pour amuser les enfants. (…) Noël c’est notre naissance à nous-mêmes, à notre dignité, à notre grandeur, à notre liberté. »
Maurice Zundel (1897-1975), prêtre Suisse, de spiritualité franciscaine.
visuel_noel-300x112
9 décembre 2014  //  Par :   //  Les mots de la Foi  //  Pas de commentaire   //   1351 Vues

Laissez un commentaire